Skip to content

LA CUISINE DANOISE

Dans l'ensemble, la cuisine danoise contemporaine est assez proche de celle de ses voisins européens. Subsistent, au Danemark, quelques spécificités culinaires, recettes ou habitudes, présentées ici.

"" 

 

Le fameux smørrebrød...

Déjeuner typiquement danois, le smørrebrød (prononcer approximativement « smeurrebreud ») signifie littéralement « pain beurré ».

Il s’agit de pain noir beurré avec, dessus, du pålæg (quelque chose « mis dessus ») : harengs marinés dans des sauces diverses, anguille fumée, filets de poisson pané, toutes sortes de charcuteries et de restes de viandes, frikadeller, pâtés, salades, œufs durs, pommes de terres cuites et froides, etc.

Chaque type de pålæg requiert ensuite une garniture spéciale : rondelles de concombre, tomate, radis, poivron, citrouille ou betterave confite, chou rouge cuit, oignons grillés, œufs brouillés, cresson ou ciboulette fraîche, mayonnaise, rémoulade, salades froides diverses etc.

Le déjeuner typique commence par un smørrebrød au poisson accompagné par un verre d’aquavit.

Ensuite vient le smørrebrød à la viande et aux légumes ; puis le repas se termine avec du smørrebrød au pain blanc au beurre et avec divers fromages.

Le smørrebrød se mange avec une fourchette et un couteau et s'accompagne d'une bière fraîche.

Boulettes de viande, « frikadeller »
Ingrédients :
500 g de farce moitié viande de bœuf, moitié viande de porc (selon un vieux dicton, meilleure est la viande, meilleure est la farce)
1 œuf
100 g de farine
env. ½ l de lait
25 g d'oignon émincé
sel, poivre
beurre ou saindoux pour la cuisson

Débarrasser la viande des tendons et de la peau, la couper en tranches épaisses et la passez trois fois au hachoir.
Mettre la viande hachée dans un grand bol, y ajouter l'œuf, la farine et l'oignon émincé. Remuer en ajoutant peu à peu le lait, une cuillère à soupe à la fois pour commencer. Saler, poivrer et remuer pendant au moins une demi-heure pour que la farce soit bien liée.
Faire brunir un bon morceau de beurre ou de saindoux dans la poêle jusqu'à ce que l'écume ait disparu. Avec une cuillère à soupe trempée dans le beurre ou le saindoux chaud, former les fricadelles et les poser dans la poêle. Lorsqu'elles sont bien dorées, retourner doucement avec un couteau plat et faire dorer de l'autre côté. Il faut compter 8 à 10 minutes de cuisson pour chaque côté, à feu doux pour qu'elles ne brûlent pas.

Servir les fricadelles avec de la purée, des haricots verts au beurre noir et des betteraves au vinaigre.

Salade de pommes de terre froide, « kartoffelsalat »
Ingrédients :
800 g de pommes de terres froides
150 g de petits pois
1 oignon
2 cuillerées de ciboulette coupée

(sauce)
100 g de mayonnaise
2 yoghourts naturels
2 cuillerées à soupe de vinaigre
1 cuillerée à soupe de moutarde
1 cuillerée à café de curry
sel, poivre

Faire cuire les pommes de terre, les laisser complètement refroidir et les couper en rondelles. Émincer les oignons. Mélanger tous les légumes (pommes de terre, petits pois et oignons).
Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients. Ajouter la sauce aux légumes, mélanger et laisser reposer au minimum une heure. Ajouter éventuellement un peu de sauce si la salade paraît « sèche ».

Gelée de fruits rouges, « rødgrød med fløde »
Ingrédients :
400 g de groseilles rouges
200 g de framboises
200 g de cassis
200 g de cerises
1 livre de sucre
1 bâton de vanille
1 verre de vin blanc
100 g d'amandes émondées
60 g de fécule par litre de jus de fruit

Laver les fruits et les écraser finement. Ajouter 1 litre d’eau et porter le tout à ébullition. Laisser reposer ¼ d’heure, puis passer au tamis ou à travers un torchon fin.
Remettre le jus dans la casserole avec du sucre et de la vanille. Lorsque le sirop arrive à ébullition, retirer du feu et écumer. Délayer 60 g de fécule par litre de jus de fruit dans le vin blanc, additionné d’un peu de jus de fruit refroidi. Ajouter ce mélange au sirop bouillant en remuant vivement. Dès que la gelée est sur le point de bouillir, retirer immédiatement la casserole du feu. Verser la gelée dans un compotier rincé à l’eau froide et saupoudrer de sucre. Décorer avec des amandes émondées et finement coupées. Saupoudrer légèrement de sucre pour empêcher qu’il ne se forme une peau. 

Le « rødgrød » se sert froid, avec de la crème.